Le Mage pendant la seconde guerre mondiale. Période 1939-1943

Extrait des lettres  de Mr  P Trehorel

Année 1939:
-Mobilisation de deux anciens combattants Messieurs Fernand Touly et Georges Blondeau.

Année 1940:
-Les premiers jours de l’occupation Allemande furent marqués par un terrible accident à l’étang des Personnes qui causa la mort de trois personnes. Le Père et deux de ses enfants. Une autre personne, une fillette de 4 ans, en sort presque indemne (contusions et commotion). Elle fut transportée pour soins et identification à la communauté de Longny sous la surveillance de Monsieur Tellier, Maire du Mage.
A l’origine de cet accident l’explosion d’une mine placée sans doute au pont de l’étang.
-Démobilisation de Monsieur Touly.

Année 1941:
Au cours de l’année 1941 cinq prisonniers ont eu la chance d’être rapatriés pour diverses raisons dont une falsification d’identité.Les papiers ayant été établi pour l’ayant droit, furent reportés sur son frère avec changement de date,prénom et adresse.
Mr Blondeau fut libéré en raison de son ancienneté.
Les 4 plus jeunes ,en congés de captivité, se présentaient tous les mois à la Kommandantur de Mortagne au Perche.

 

Année 1942:
Le Maire, sous les ordres de la Kommandantur, établit un tour  alaphabètique pour les hommes valides pour la garde aux parachutistes ( sic) , terrain à gauche du cimetière.
il fallut assurer la surveillance des lignes Haute -Tension, de la  la voie ferrée  de  Bretoncelle  et réaliser  divers travaux à Longny et Rémalard (Bois de Voré).

 

Année 1943:
Arrestation par la Wehrmacht de Monsieur Carreau, Boulanger au Mage, incarcéré au château des Ducs à Alençon pendant un bon mois.Sa libération fut autorisée et sans nul doute avancée par l’intervention d’une personne parlant couramment l’allemand qui obtint gain de cause en sa faveur auprès de la Komandantur  faisant valoir son indispensable présence dans la commune comme seul Boulanger.